Le saviez-vous ?

Saviez-vous que le volume de fuites d’huile déversées chaque année sur un parking de 400 places peut s’élever à 200 litres ? N’oublions pas qu’1 litre d’huile peut contaminer jusqu’à 1 million de litres d’eau...

Dans les zones urbaines et périurbaines, la majorité des surfaces sont imperméables, ce qui ne permet pas à la pluie et à la neige fondue de s’infiltrer dans le sol. Ces surfaces imperméables augmentent considérablement le volume du ruissellement qui se déverse dans les cours d’eau environnants et provoque des crues. Ces eaux de ruissellement contiennent entre autres des hydrocarbures qui polluent les ruisseaux, les fleuves et les rivières. Pour préserver la qualité de l’eau de surface et souterraine, les infrastructures urbaines doivent être conçues et construites de manière à limiter autant que possible le volume des eaux ruisselées tout en améliorant leur qualité.

Sur les parkings, les collectivités sont encouragées à minimiser les surfaces imperméables pour faciliter l’infiltration locale de l’eau de pluie et à végétaliser davantage les zones urbaines. Cela contribue également à réduire les effets d’îlots de chaleur urbains, améliorant ainsi la qualité de vie des citadins.

L’eau pluviale peut ainsi être considérée comme un atout pour les villes plutôt qu'un poste de dépenses, puisque c’est une des ressources les plus précieuses pour accroître la biodiversité, recharger les nappes localement, réduire les coûts globaux et lutter contre les effets du changement climatique.

Prescrire l’aquatextile TenCate GeoClean® favorise l’utilisation des solutions de gestion alternative des eaux pluviales dans les zones urbaines et périurbaines, car la pollution aux hydrocarbures est immédiatement fixée à la source.  Avec ce système de gestion des eaux pluviales plus respectueux de l’environnement, l’intérêt des parkings perméables est renforcé auprès des concepteurs et des collectivités.