Les avantages d’un fossé d’infiltration de surface

Les fossés d’infiltration, une solution d’infiltration répartie le long des infrastructures

Les techniques d’infiltration, qui peuvent être déployées dans des zones rurales comme urbaines sur des sols perméables, permettent de capter, stocker et infiltrer l’ensemble du volume ruisselé des eaux pluviales dans le sol. Les fossés d’infiltration fonctionnent de la même manière que les noues, avec des pentes plus inclinées. Ces techniques gèrent localement les volumes ruisselés des eaux pluviales, augmentent la recharge des nappes souterraines et présentent des avantages en termes de refroidissement thermique tout en étant une solution de gestion de l’eau simple et peu coûteuse. Des fossés d’infiltration secs peuvent être construits le long des routes, voiries urbaines, parkings de gare, plateformes logistiques, aéroports, chantiers de construction et stations-services. Étant donné que la pollution aux hydrocarbures est largement véhiculée par le ruissellement issu des routes et zones à forte fréquentation, cette solution de gestion des eaux pluviales devrait inclure un pré-traitement efficace de l’eau avant que celle-ci ne s’infiltre localement dans le sol perméable.  


Les valeurs ajoutées de l’aquatextile

Pourquoi utiliser notre aquatextile TenCate GeoClean® dans les fossés d’infiltration ?

  • Fixation et biodégradation systématiques des hydrocarbures quelles que soient les conditions météorologiques.
  • Conçu pour un traitement de l’eau réparti sur de longues distances
  • Peut être installé proche de la surface si les nappes phréatiques sont hautes
  • Barrière à la pollution des sols en profondeur en cas de déversement accidentel d’hydrocarbures
  • Installation facile
  • Réutilisation possible de l’eau dépolluée pour l’irrigation lorsque celle-ci est drainée

Installer l’aquatextile TenCate GeoClean®

Installer l’aquatextile TenCate GeoClean® dans le fossé d’infiltration de surface est une solution qui améliore et sécurise le traitement préliminaire de l’eau par la terre végétale.